Bref Passage - Poème de Nicole CASTILLO Filon d'or :: Nicole Castillo, Poésie Didactique et pamphlétaire
Bref Passage


Tous des enfants perdus
Le cœur mis à nu
Humiliés, piétinés
Et rejetés
Par les hargneux
Les grincheux
Tant d'égocentriques
A l’esprit satanique
Qui se croient
A chaque pas
«Les maîtres du monde».

Mais le temps
File si vite
Pour les innocents
Sortons de l’infernale ronde
Par le chant
Sans panique,
Car chaque mot
Est une bombe.

Nous ne sommes que de Passage
Que déjà est tournée la page
Alors pourquoi ne pas nous aimer
Sans juger
Avec Humilité,
Bonté
Pourquoi ne pas montrer
Le meilleur de nous-même
Au lieu de toujours dévoiler
La boue... et la Haine.



Nicole Castillo

Partager



Laisser un commentaire :



Votre pseudo :


Votre commentaire :



Note : Tout commentaire intolérant ou insultant sera supprimé. Bonne contribution ! ;)

Aller à la page : 1

29/01/2010 12:22:51
groupe d'amis a écrit :
Elle a du GENIE cette fille...! DES ADMIRATEURS...............
29/01/2010 12:20:39
annie a écrit :
supert la poule, le chat, les symphonies de lumières et bravo pour ton écriture, ma soeur, nous lisons avec Amarok, nous sommes fans ! ta soeur, Annie. Bonne Année pour toi et la REINE DE
SAB



Revenir en haut Textes, poèmes et nouvelles Copyright © Nicole CASTILLO. Tous droits réservés.

Annuaire Poésieref multi-annuaires: Annuaire Automatique - Annuaire Categorille - Annuaire Andrimont - Annuaire ci-dessus - ensival belgique - referencement gratuit