MUTATION - Poème de Nicole CASTILLO Filon d'or :: Nicole Castillo, Poésie Didactique et pamphlétaire
MUTATION


Le soleil était sans pitié
Les marais s'évaporaient
Quelquefois la pluie tombait
Mais cette épreuve se renouvelant
Les poissons s'asphyxiaient
C'est alors que l'un d'eux
Le plus audacieux
Eut une idée
Et peu·à peu il apprit
A se passer de ses branchies
En poursuivant ses essais
Il s'aperçut un jour
Que son corps se transformait
A présent, il pouvait aussi marcher
Ses compagnons
Le suivirent sans façon
Le banc de poissons
S'enfonça dans la forêt
Echappant à tous les dangers
Le soleil était sans pitié
Les marais s'évaporaient
Mais ces courageux pionniers
Sans cesse
Ouvraient la voie
A la nouvelle espèce .


Nicole Castillo

Partager



Laisser un commentaire :



Votre pseudo :


Votre commentaire :



Note : Tout commentaire intolérant ou insultant sera supprimé. Bonne contribution ! ;)

Il n'y a aucun commentaire sur cette page.




Revenir en haut Textes, poèmes et nouvelles Copyright © Nicole CASTILLO. Tous droits réservés.

Annuaire Poésieref multi-annuaires: Annuaire Automatique - Annuaire Categorille - Annuaire Andrimont - Annuaire ci-dessus - ensival belgique - referencement gratuit