La Loge à Sudations - Poème de Nicole CASTILLO Filon d'or :: Nicole Castillo, Poésie Didactique et pamphlétaire
La Loge à Sudations


L’indien aux cheveux blancs,
Le visage buriné, martelé
Par le soleil et le vent,
Leva vers moi
Ses yeux illuminés :
« Sois un enfant ».
Dans sa loge à sudations,
J’ai revêcu de vieilles passions
Et j’oubliais le temps.
J’étais le rapace
Planant dans l’espace,
J’étais le loup
Au cœur électrique
Rêvant d’une louve
Aux yeux obliques.
J’étais le papillon
Tournant en rond,
L’abeille, la fleur,
L’amour, le bonheur.
Je devenais le castor
Au cœur empli d’or,
Une loutre,
Sans aucun doute,
L’Esprit de l’Ours
Et la puissance de l’ours,
Un poisson,
Une musique, un son,
J’étais en tout
Et partout.
Je devenais l’Esprit de la Forêt,
Attentif et secret,
L’Esprit des rivières,
Des pierres,
L’Esprit de la Terre !


Nicole Castillo

Partager



Laisser un commentaire :



Votre pseudo :


Votre commentaire :



Note : Tout commentaire intolérant ou insultant sera supprimé. Bonne contribution ! ;)

Aller à la page : 1

5/02/2012 13:50:39
Zoowl a écrit :
hi!!!



Revenir en haut Textes, poèmes et nouvelles Copyright © Nicole CASTILLO. Tous droits réservés.

Annuaire Poésieref multi-annuaires: Annuaire Automatique - Annuaire Categorille - Annuaire Andrimont - Annuaire ci-dessus - ensival belgique - referencement gratuit